Accueil  -   Contact
Ambille -  Baroteaux -  Battut -  Bonnefoit -  Bouyssou -  Chapaud -  Empi -  J-C Dresse -  de Mirbeck -  Fauchère -  Gambier -  Garcia -  Jouenne -  Journod -  Jutand -  King -  Kwon -  Lagenie -  Larrieu -  Lefranc -  Le Nalbaut -  Loilier -  Longwy -  Maranghi -  Menguy -  Michel-Henry -  Perraudin -  Pophillat -  Ronel -  Rozelaar Green -  Sébire -  Sementzeff -  Severac -  Thos -  Yan





VOYAGE EN INDE 46 X 38 cm



LE TACOT VERT 46 x 38 cm



LA MAQUETTE 46 x 38 cm



LE VASE ROSE 61 x 50 cm



LES CHALUTS EN MEDITERRANEE 61 x 50 cm



AFRICA 80 x 80 cm.



ARBRE DE VIE 116 x 89 cm



LES MARCHANDS D'EPICES 120 x 120 cm



VILLAGE EN PROVENCE 81 x 65 cm



ITALIE 46 x 38 cm



PARIS EGLISE ST PAUL ST LOUIS 61 x 52 cm



TABLE FLEURIE 73 x 60 cm



PARIS 81 x 65 cm



MANATHAN BLUE SKY 80 x 80 cm



PLEIN SUD 120 x 120 cm



L'ILE AUX TRESORS 162 x 130 cm



TERRE ROUGE 120 x 120 cm



VILLAGE EN FETE 100 x 81 cm



UN BEL ETE 130 x 97 cm



ARBRE DE VIE 146 x 114 cm



PACIFIQUE 80 x 80 cm



LE PAPILLON 80 x 80 cm



LA TABLE ROUGE 100 x 81 cm



PROVENCE 120 x 120 cm



CHEVAL DE MER 100 x 50 cm



NEW YORK 73 x 60 cm

Biographie
Jean-François Larrieu, peintre français, est né le 28 février 1960 à Tarbes (Hautes-Pyrénées).
Même s’il se proclame autodidacte, Jean-François Larrieu, pourvu d’un don précoce pour l’art et la peinture, entre dès l’âge de onze ans à l’Académie de peinture François Villon. Une année plus tard, en 1972, il reçoit le Prix François Villon. A l’instigation de Jean Laforgue, Grand Prix de Rome qu’il rencontre en 1973, il choisit la voie artistique : il deviendra peintre.

En 1978, il reçoit déjà un Prix de peinture du Musée Béarnais de la ville de Pau et une première exposition muséale lui est consacrée.

En 1982, Jean-François Larrieu s’installe à Paris, bousculant les habitudes du milieu artistique de la capitale. En 1987, il devient co-fondateur du Comité de défense des artistes du Grand Palais qui dénonce la précarité des associations d’artistes indépendants. Ses œuvres ornent désormais les cimaises de nombreux Salons et d’expositions de groupe tels le Salon Comparaisons, Figuration Critique et bien sûr le Salon d’Automne dont il devient membre du Conseil d’administration en 1990. Il en assume pendant dix ans la Présidence, renouant avec la grandeur du passé de ce prestigieux Salon qui a été présidé par des artistes aussi importants que Rodin, Renoir, Maillol, Desvallières, Brayer…

En 2005 il est élu président de la Fédération des salons historiques du Grand Palais et co fonde ART EN CAPITAL pour la réouverture du Grand Palais à Paris.
Par son expression picturale, Jean-François Larrieu est le descendant direct des peintres Paul Klee et Joan Miro, dont le « vocabulaire visuel est délectable pour transcender le monde réel et parvenir à la métamorphose plastique d’un univers où l’homme demeure le principal sujet d’une surréalité poétique».
Ses premiers sujets de prédilection sont les arbres, la réaffirmation des racines et la nécessité absolue du végétal pour un véritable épanouissement et la survie de l’homme. Jean-François Larrieu superpose des formes, créant une architecture savante et jubilatoire porteuse de signes multicolores pour ne pas dire multiculturels, universalistes. En fait, avec son langage pictural, ses paysages peuplés de cases magiques, de personnages et d’oiseaux, il ouvre une porte, un chemin vers des merveilles connues et inconnues, en rythmées dans une cadence musicale dans laquelle l’imaginaire est roi.

Depuis 1982, Jean-François Larrieu a présenté plus d’une soixantaine d’expositions personnelles et de nombreuses expositions de groupe sur tous les continents.
Dès le début, son œuvre a fait l’objet d’expositions muséales en France et à l’étranger. Soulignons son exposition aux Musées d’art contemporain de Moscou et de Saint-Pétersbourg en 1991, au Musée de Beyrouth en 1993, au Musée d’art moderne de Tokyo et au Musée d’art informel de Nakagawamura en 1994, au Musée des Beaux Arts de Shanghai en 1995, au Okinawa Garden Museum, au Musée des Beaux Arts de Bordeaux en 1998, au Musée national de Chine à Pékin en 2001, au Musée national de Taiwan, au Musée des Beaux Arts de Kaohswing à Taiwan en 2004…

Ses œuvres sont en permanence exposées par l’Opera Gallery à Singapore, Paris, New York, Londres, Miami, Venise Hong Kong et Seoul.

Jean-François Larrieu vit et travaille à Paris.


info@galerielaetitia.com - 102, rue du Général Leclerc - 77170 Brie-Comte-Robert - France - Tél: 33 1 64 05 01 18 - 2010 © Galerie Laetitia